Accueil > Sur Terre > Randonnée > Petite Randonnée

La Bérarde - Refuge du Châtelleret

() par Snoretrash

En plein cœur du parc national des Écrins, vous rendre au Refuge du Châtelleret (2232m) vous en mettra plein les yeux. Le paysage est majestueux, grandiose, vertical. Tout au long du trajet, vous serez surplombés par des montagnes de plus de 2500 mètres, pour au détour d’une moraine vous retrouver face à un apique blanc, vertigineux et écrasant : la face sud de La Meije.

Itinéraire familial et grandiose qui fera fondre les plus réfractaires et sédentaires d’entre vous.

Carnet de route

Accès

Vallée du Vénéon (vers St-Christophe-en-Oisans)

Depuis Grenoble il vous faudra environ 1h30 de voiture. Prenez l’A480 puis sortez en direction de Vizille. Continuez votre chemin sur la N85 pour dépasser Vizille. puis Séchilienne. Continuez en directions de Bourg-d’Oisans ou vous prendrez la rocade de contournement à gauche au rond-point. À partir de maintenant, suivez les panneaux en direction de La Bérarde. Il vous reste environ une heure de trajet.

En arrivant à La Bérarde, traversez le petit pont et prenez à droite en direction du grand parking qui se trouve en bas du village, le long de la rivières Le Vénéon.

Le départ de la randonnée se fait en remontant dans le village. Si vous avez une petite envie, pas la peine de faire ça dans les fourrés près du parking. Des toilettes en libre accès vous attendent un peu plus haut.

Itinéraire

Entre la Chapelle et Chalet alpin de la Bérarde, suivez la route goudronnée. À 50 mètres, derrière une cabane, vous trouverez les premiers panneaux jaunes que vous voyez tout le temps, car je sais que vous êtes un randonneur aguerri.

Le chemin monte doucement entre les arbres en passant derrière le Chalet alpin de la Bérarde. Vous allez progresser tranquillement en vous dirigeant globalement vers le nord. Vous pourrez voir sur votre gauche la Tête de la Maye.

Vous arriverez rapidement sur un petit plateau, le Plat des Étançons, parcouru par le Torrent des Étançons qui arrive directement du Châtelleret, vallon au dessus du refuge du même nom.

Panoramique du Plat des Étançons

Bientôt vous arrivez à un petit pont en deux parties. La première sans rambarde, la seconde avec. Continuez le chemin qui monte quelques minutes pour vous retrouver de nouveau sur un faux plat montant. La paysage se fait de plus en plus grandiose et les fleurs de printemps encore nombreuses.

Si vous regardez sur votre droite vous pourrez voir au loin le Dôme de Neige des Écrins, versant NW (dernier plan). Il est blanc et magnifique et culmine à 4015 mètres.

Continuez en suivant le chemin qui longe le versant est de la montagne. Vous arriverez rapidement à une seconde passerelle pour passer le torrent du Ravin des Deux Sœurs.

Peu de temps après, si la saison n’est par trop avancée, vous pourrez avoir à traverser une langue de neige sous les Cascades du Plaret. Pas de crevasse à craindre, juste une malencontreuse glissade qui pourrait vous faire retourner quelques mètres plus bas.

Le chemin continu de serpenter tranquillement le long de la montagne, où vous allez finir par arriver a l’ultime bifurcation vous donnant le choix du cheminement : levant ou couchant. Le premier est un peu plus court que le second.

Il ne vous reste plus qu’à gravir les derniers mètres et vous êtes arrivé. Si vous regardez au sud, toute la vallée s’ouvre à vous dans sa magnificence. Au nord, les falaises abruptes de La Meije. Impressionnantes et rosées, orangées sur le tard.

Le retour peut se faire par le même chemin. Il existe malgré tout plusieurs variantes qui vous permettront de changer de point de vue.

  • Du Refuge du Châtelleret (2232m), prenez le chemin que vous n’avez pas pris a l’allée.
  • Si vous passer par le chemin ouest, vous croiserez une passerelle.
    • Si vous l’empruntez, vous vous retrouvez sur le chemin de l’allée.
    • Sinon, vous pouvez passer par les Cascades du Plaret. Chemin qui rejoint l’itinéraire de montée a la passerelle du Plaret Geny.
  • Enfin vous croiserez une pancarte vous proposant la rive gauche ou droite. Vous venez de la gauche. Prenez la droite qui vous ramène aussi a La Bérarde.

Plein de pléniture que vous êtes, vous pouvez maintenant vous en retourner, rempli d’images, de sons, d’odeurs. De quoi faire de beaux rêves pour un moment.

Hébergement

Vous pourrez facilement passer quelques nuits au Chalet alpin de la Bérarde. Ce chalet au cœur de La Bérarde appartient a la FFCAM (anciennement CAF)

A voir

Pour les fleurs voici quelques exemples que vous trouverez pendant les periodes de floraison :

Ainsi que quelques compagnons :

Difficulté

Itinéraire des plus facile. Pas trop de montée, par trop de distance. Juste des marmottes, des Chocard à bec jaune, des chamois et quantités de fleurs.

Ma fille de 4 ans et demi fait l’Aller / retour sans problème.

Précautions

  • La neige de printemps peut persister longtemps en arrivant près du refuge. Éviter les chaussures trop lisses.
  • Les marmottes vous observent...
  • Sinon, rien de particulier.

Carte